spectacle

Qui va garder les enfants ?

Nicolas Bonneau – Cie La Volige

achetez vos places ! achetez vos places !

THÉÂTRE

Pendant plus de deux ans, Nicolas Bonneau a suivi des femmes politiques dans leur quotidien, au-delà de toute obédience politique. A partir d’écrits ou d’interviews, qu’elles soient élues locales ou nationales, il dresse une série de portraits singuliers tout en s’interrogeant lui-même sur sa propre domination masculine.

 

Un spectacle saisissant, parfois drôle et émouvant de vérité. On se souvient de la célèbre phrase de Laurent Fabius, lors de la candidature de Ségolène Royale à la présidence de la République : « …mais qui va garder les enfants ! ». Hélas, les clichés perdurent, et on peut se demander d’où vient cet héritage ? C’est ce chemin que propose d’emprunter Nicolas Bonneau en faisant le premier pas vers une prise de conscience collective.

Le texte Qui va garder les enfants? de Nicolas Bonneau est  édité aux Editions Lansman.

 

Spectacle coproduit par le Gallia.

Dans la presse

« Moi, un dominant ? »

« En une heure et quart, Nicolas Bonneau évoque le sexisme, les codes bourgeois, le poids de l’éducation, les hommes en plein combat de coqs, sa sœur, ses parents, la lutte des classes, bref, tout ce qui a amené celui qui pourrait être un dominant (mâle, 45 ans, blanc, hétéro) à ne pas l’être et à cogiter. » (10/01/19, Sud-Ouest)

 

« Encore un homme qui se mêle de parler à la place des femmes », c’est le reproche que m’adresse Yvette Roudy dans le début du spectacle. C’est important que les hommes prennent la parole sur ce sujet, pour que les choses évoluent. Dans le spectacle, je vais retracer le chemin de ma prise de conscience, qui démarre avec la conscience de l’humiliation de classe se termine par l’idée que moi, Nicolas Bonneau, je suis une femme comme les autres. » (janvier 2019, Junkpage)

 

« Chez une femme, il faut faire preuve d’un courage bien supérieur à celui d’un homme parce qu’il y a beaucoup plus de barrières. Mais après on remarque qu’une femme qui accède au pouvoir aide très peu les autres femmes à y accéder aussi. Ce qui prouve bien que les femmes sont des hommes comme les autres. » (janvier 2019, Théâtral Magazine).

Distribution

Conception et écriture Nicolas Bonneau et Fanny Chériaux Avec Nicolas Bonneau Mise en scène Gaëlle Héraut Création musicale Fannytastic Scénographie Gaëlle Bouilly assistée de Cellule B Costumes Cécile Pelletier Création lumière Rodrigue Bernard Création son Gildas Gaboriau Régie Cynthia Lhopitallier et Xavier Jeannot

 

Production / Coproduction

Production Compagnie La Volige/Nicolas Bonneau Coproduction Théâtre de Belleville, Paris 11ème ; OARA Nouvelle-Aquitaine ; Théâtre des Sources - Fontenay aux Roses ; CPPC/ Théâtre L’Aire Libre – Rennes ; La Maison du Conte et Le Théâtre - Chevilly-Larue ; Ville de Bayeux ; Le Gallia Théâtre – scène conventionnée de Saintes ; La Coupe d’or – Scène conventionnée de Rochefort ; Théâtre de Cornouaille - Scène nationale de Quimper ; La Mégisserie, Saint-Junien ; Les 3T – Châtellerault.

La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine, et est soutenue par le Département des Deux-Sèvres.