Le projet

Le Gallia participe au programme du Ministère de la Culture en étant labellisé Scène Conventionnée d’intérêt national. La convention est en cours de reconduction avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles pour une durée de 4 ans.  Cette convention repose sur une direction artistique articulée autour de deux axes : la création ainsi que la jeunesse et de son lien intergénérationnel. Le Gallia rend compte dans sa programmation de la diversité de l’actualité artistique et de ses nouveaux courants esthétiques en proposant des découvertes innovantes avec une attention particulière aux jeunes artistes.
Dans un souci de complémentarité, le Gallia tisse des liens de coopération sur des projets avec d’autres scènes situées sur un territoire de proximité en favorisant des coréalisations et de nombreux partenariats.

Une équipe artistique associée au Gallia : Le Collectif OS’O
Le Gallia tisse avec ce jeune équipage artistique des liens privilégiés depuis 3 ans. Ce lien se consolide à partir de cette année (pour une durée de 3 ans) dans une association avec une résidence de 3 semaines et des moyens de production sur leur prochaine création Pavillon Noir.

 

La création
Le Gallia assure une veille sur l’actualité artistique de la scène française. Ce sont souvent de jeunes artistes qui renouvellent ou bousculent les codes et les formes théâtrales. La création est aujourd’hui riche dans ses mutations esthétiques et les frontières entre les disciplines s’estompent. L’évolution du rapport à l’image et au numérique bouleversent considérablement les conventions de représentation du spectacle vivant. Une des missions du Gallia est de rendre compte de ces nouvelles écritures dramaturgiques contemporaines.
Le Gallia s’engage dans l’accompagnement auprès de jeunes compagnies par des soutiens en coproduction, des accueils en résidence et des pré-achats sur des projets en direction de la jeunesse et en particulier de l’adolescence. La création représente à peu près un tiers du volume de la programmation théâtrale.

 

La programmation
Une programmation pluridisciplinaire où la dimension théâtrale est largement affirmée :c’est en moyenne 30 à 35 spectacles pour 70 à 80 représentations par saison dont un tiers est consacré à l’adresse de la jeunesse sur le temps scolaire et familial. A l’heure où l’offre artistique devient une industrie culturelle, le Gallia privilégie dans sa programmation la notion de répertoire avec certaines équipes artistiques en construisant des liens de fidélité sur une même saison ou d’une saison à l’autre permettant ainsi au public de prendre le temps de faire connaissance avec des langages ou des esthétiques singulières. Dans le même temps, la programmation fait toujours place à de nouveaux artistes qui n’ont jamais été programmés en Région. 

 

La jeunesse
Le Gallia favorise l’adresse au jeune public et particulièrement en faveur de l’adolescence par une programmation adaptée dans un dialogue privilégié et constant avec la communauté scolaire. La programmation jeune public s’adresse dans un même niveau d’exigence que celle proposée aux adultes sur le temps scolaire et en soirée pour les familles.  

 

Le cinéma
Une programmation labellisée Art et Essai par le CNC est une part importante et intégrante de l’activité. Une programmation ouverte et en prise directe avec l’actualité cinématographique avec des projections en avant-première et  des temps forts comme le festival du film britannique God Save the screen… Une activité qui s’inscrit dans une dynamique de propositions de rencontres publiques avec des réalisateurs ou des critiques afin d’offrir un lien exigeant avec les publics dans l’accompagnement des œuvres. Depuis des années, l’activité cinéma développe un pôle ressources à l’adresse des enseignants et des jeunes publics en s’inscrivant dans de nombreux dispositifs institutionnels dans le cadre scolaire qui va du premier degré au secondaire.

 

Trafic d’art
Le Gallia développe une politique dynamique d’actions culturelles en direction de la communauté scolaire en particulier des lycées et des collèges par des ateliers, des master-class, des rencontres, des conférences… Ces actions ont pour but de sensibiliser le public aux œuvres.

 

Les Rendez-vous de l’Université Populaire
Ces rendez-vous sont un axe fondamental de médiation entre les publics et les œuvres relevant du domaine cinématographique ou du spectacle vivant. C’est une transmission des savoirs renforçant ainsi la formation du spectateur, en aiguisant son esprit critique, en affutant son regard et en apportant des connaissances théoriques. Toutes ces interventions sont construites à partir de problématiques issues des œuvres et sont assurées par des universitaires, des critiques de cinéma, des journalistes, des auteurs…