CRÉATION - DÉCOUVERTE
spectacle

Aux corps passants

Gilles Baron

achetez vos places ! achetez vos places !

| DANSE |

Gilles Baron aime les croisements et les mélanges. Ses chorégraphies sont des creusets où se rencontrent artistes et disciplines de tous horizons. Pour sa nouvelle création, il a d’ailleurs choisi de travailler avec un magicien des mots, Adrien Cornaggia, dramaturge que l’on croise aussi dans le Collectif Traverse. Ensemble ils se sont attelés à un thème universel et fédérateur : la mort... Mais par l’autre bout, celui de la vie ! Ainsi, ils convoquent sur scène un Barnum tragi‐comique où danseurs, acrobates, comédiens, créatures d’ici ou d’ailleurs, incarnent un petit monde de l’ombre qui se met à se raconter, à râler, à défiler, à défier la vie et à nous exhorter à vivre libérés de nous-mêmes.


Une fable chorégraphique où les morts nous apparaissent bien vivants !

Distribution

Conception, chorégraphie Gilles Baron Ecriture et dramaturgie Adrien Cornaggia Avec Gilles Baron, Lionel Bégue, Alexia Bigot, Tatanka Gombaud, Maï Ishiwata, Camille Revol, Claude Saint‐Dizier, Julie Tavert Musique originale David Monceau Création lumière Florent Blanchon Création costumes Marion Guérin

Production / Coproduction

Production association origami Coproduction Espaces Pluriels – Scène conventionnée d’intérêt national danse Pau, le Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre Chorégraphique National / Mulhouse dans le cadre du dispositif Accueil Studio 2018, Soutien Centre Chorégraphique National d’Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques – Malandain Ballet Biarritz. Accueil Studio saison 2018-2019, Le Phare – Centre Chorégraphique National du Havre Normandie, direction Emmanuelle Vo-Dinh, OARA Nouvelle-Aquitaine, Iddac Gironde.

Décors fabriqués par les ateliers de l’Opéra national de Bordeaux.
Projet soutenu par Le Fonds de soutien à la création de la Mairie de Bordeaux, l’Espace culturel Treulon à Bruges, la M270 à Floirac et de l’Ecole de cirque de Bordeaux, l’Adami et la Spedidam.
L’association Origami est soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine et par la Drac Nouvelle-Aquitaine au titre de l’aide à la structuration.

Crédits photos

Frédéric Desmesure