Théâtre
16 et 17 mai

LE TARTUFFE OU L'HYPOCRITE

Molière - Matthieu Roy / Cie du Veilleur

achetez vos places ! achetez vos places !

THÉÂTRE - CRÉATION

 

Cette adaptation originale de Georges Forestier n’est pas la version en 5 actes que nous connaissons de Molière. Cette première version, plus radicale, fut interdite après quelques représentations sous la pression de l’Église malgré la protection du Roi. Mais qu’est-ce qui dans cette comédie dérangea tant ? Molière dépeint une famille bourgeoise catholique dont le chef de famille, Orgon, décide de recueillir dans son foyer un dévot, Tartuffe, dont l’influence sur le maître de maison va bouleverser l’équilibre familial.  

Georges Forestier, chercheur littéraire et grand spécialiste de Molière, a mené ce travail de recherche par une approche quasi-archéologique pour restituer cette première version. La saveur de cette comédie en trois actes se révèle alors toute autre avec cette satire du directeur de conscience tombé dans le péché de la chair.

Matthieu Roy contextualise la pièce dans les années 20 où les conventions morales et religieuses tiennent encore toute leur place. La pièce sera présentée en plein air devant la maison Martineau avec une belle et surprenante distribution de comédiens...

 

Spectacle accueilli avec 

Distribution

MISE EN SCÈNE ET DISPOSITIF SCÉNIQUE Matthieu Roy COLLABORATION ARTISTIQUE Johanna Silberstein AVEC François Marthouret, Yannick Jaulin, Johanna Silberstein, Aurore Déon, Sylvain Levey, Anthony Jeanne, Nadine Béchade CRÉATION LUMIÈRE Manuel Desfeux COSTUME Alex Costantino ESPACE SONORE Grégoire Leymarie

Production / Coproduction

PRODUCTION Veilleur® COPRODUCTION Théâtre Jean Lurçat - Scène nationale d’Aubusson ; Théâtre de Chevilly-Larue ; AGORA à Boulazac ; OARA ; Théâtre de Thouars - Scène conventionnée ; Les Scènes du Jura – Scène nationale. SOUTIEN La Maison Maria Casarès et CNDC – Théâtre Ouvert. Veilleur® est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine) et subventionnée par la région Nouvelle-Aquitaine et la ville de Poitiers. Le spectacle a été accueilli en résidence à la MECA avec le soutien de l’OARA

Crédits photos

Joseph Banderet